• Boîte à idées

    Des idées, certaines toutes simples, pour développer une économie durable et respectueuse de l'environnement, ce n'est pas ce qui manque pour répondre à de véritables besoins.

    Reste encore à les concrétiser techniquement parlant : avis aux entrepreneurs !


      - Eco-conception de l'emballage : le coût financier des déchets est colossal pour les collectivités et donc directement pour le contribuable.

    Les arguments avancés par les industriels est la protection d'aliments fragiles (comme les yaourts), l'emballage comme support d'information ou encore l'hygiène. 

    Il ne s'agit là que de prétextes : l'information peut très bien figurer sur un emballage souple (comme les céréales de Monoprix). La protection dépend surtout de l'emballage en gros utilisé pour le transport des produits qui doit bien entendu être réutilisable et réutilisé. Quant à l'hygiène, il existe des solutions simples ; exemple pour une brosse à dent : protéger la brosse par une capsule attachée par un cordon découpable qu'au ciseau.  

    Sa mobiliser en tant que consommateurs refiusant des produits sur-emballés aurait pour effet d'inverser la tendance concurrentielle entre les entreprises : produire ou vendre des produits moins emballés signifie gagner des parts de marché. 


    Rouler en vélo par mauvais temps: cela relève-t-il vraiment de la science fiction d'imaginer un vélo où il serait possible d'accrocher au guidon un "parapluie" adapté : forme épousant celle du vélo et résistant au vent ?


    Faire revenir les cendriers sur les terrasses des cafés : pourquoi en même temps que l'interdiction de fumer dans les lieux publics fermés, les cendriers ont-ils disparu des terrasses des cafés où il est permis de fumer ? Le sol est jonché de mégots et ça n'incite pas vraiment à un comportement civique. On m'a avancé que c'était parce-que dans les soirées bien arrosées, le cendrier pouvait servir d'arme blanche.... Soit.

    Dans ce cas : pourquoi ne pas concevoir des tables avec des cendriers intégrés ? Les autorités belges, ayant sans doute plus le sens civique que les autorités françaises, ont décidé de distribué en grand nombre des cendriers portables.


    - Sécurité routière : n'est-il pas curieux de risquer sa vie en installant un triangle sur le lieu d'un accident ? On peut imaginer un boitier, fixable n'importe où sur le capot (par un système d'aimant), et d'où serait émis un rayon laser réglable dessinant un triangle rouge bien visible des autres automobilistes.


    Vous aussi, n'hésitez pas partager vos idées.