• A Biocoop, les produits locaux sont minoritaires

    Et pour cause, nos gouvernants français, avec la complicité de la PAC (Politique Agricole Commune) Européenne, continuent à faire le minimum pour soutenir l'agriculture biologique qui permettrait de nourrir le Monde (malgré les idées reçues que véhiculent les industriels comme Monsanto et Cie). Pour en savoir plus...

    L'agriculture biologique française n'est donc pas en mesure de répondre à la demande croissante des français pour une alimentation de qualité. D'où le recours à des importations massives de produits bio,  qui certes ont le label mais dont il est difficile de connaître les tenants et les aboutissants des méthodes de production.

    Selon l'AREHN (Agence Régionale de l'Environnement en Haute-Normandie), la Haute-Normandie comptait en 2008 seulement 0,5% de terres agricoles biologiques. Ridiculement bas pour une région très agricole.

    Et quand on sait que des pommes (produit emblématique en Haute-Normandie) peut recevoir jusqu'à 27 traitements de pesticides (voir plus selon la taille du verger), consommer local oui mais pas à n'importe quel prix pour la santé.

    Donc c'est vrai : on a le choix entre mal se nourrir et polluer l'atmosphère de CO2. Perpectives guère réjouissantes.

    C'est pourquoi, quand il le peut, Biocoop fait appel aux producteurs locaux bio. Et c'est justement en s'organisant entre consommateurs responsables que nous pourrons encourager les agriculteurs locaux à se convertir au bio.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :